Cours adultes

Cours adultes

L’association CAPOEIRA MALUNGOS LANDES BEARN propose des cours de capoeira pour adultes et adolescents à partir de 14 ans dans quatre villes différentes: Dax, Orthez Sauveterre de Bearn,  Saint Palais. Ces cours sont dispensés par l’instructeur Carlos « Gaiola » FIGUEIRA du groupe MALUNGOS.P

Horaires adultes 2017-2018:

– Mardi à Sauveterre de Bearn : adultes de 19h30 à 20h30
– Mercredi à Dax de 19h à 20h
– Jeudi à Airciritz (Gymtoki) : 20h à 21h
– Vendredi à Orthez :  de 19h15 à 21h

ORTHEZ : salle Albert PIQUEMALE – CASTETARBE
SALIES DE BEARN :  salle du college Felix Pécault
SAUVETERRE  DE BEARN : Maison des arts
SAINT PALAIS (Aïcirits) : Gymtoki
DAX: Paradis sport et bien etre 19 place du Mirailh

Déroulement des cours:

Les cours se déroulent généralement de la sorte:

Professeur Carlos Gaiola Figueira et ses élèves.
Cours adultes à Orthez.

L’entraînement débute par l’apprentissage ou la révision d’une chanson de capoeira, les élèves frappent le rythme et sont accompagnés à l’atabaque par le professeur. Cette première phase permet à tous de se donner de l’énergie pour la suite, énergie positive qui permet d’oublier la journée passée et de se concentrer sur le cours.

Vient ensuite l’incontournable échauffement (courses, jeux, maculêle.. au choix du professeur!) suivi d’une première séquence d’étirements. Une fois bien échauffés, étirés, l’instructeur nous propose une ou plusieurs séquences de mouvements à travailler individuellement, tout d’abord en les décomposant puis d’un trait.

Une fois comprise et mémorisée, cette séquence est reproduite en binôme. Une « roda » est ensuite organisée (ronde dans laquelle vont jouer deux élèves), c’est le moment d’essayer de reproduire les acquis de la journée et d’improviser, de s’entraîner aux instruments de musique, de chanter pour encourager les élèves évoluant dans la roda.

Pour clôturer cette séance avec encore plus d’énergie et d’enthousiasme que lorsqu’elle a débuté, les élèves se regroupent autour du professeur pour chanter. Avant de partir, quelques étirements sont de rigueur afin d’éviter les courbatures du lendemain.

Inscriptions:

Les inscriptions se font durant toute l’année. Le premier cours d’essai est gratuit.

Veuillez télécharger la Fiche inscription 2017 et la transmettre au professeur Gaiola avec le certificat médical et le chèque.

A très vite! Axé!!

Cours enfants

Cours enfants

L’association CAPOEIRA MALUNGOS LANDES BEARN propose des cours de capoeira pour enfants (de 5 à 13 ans) dans trois villes différentes: Orthez, Bellocq et Salies-de-Béarn. Ces cours sont dispensés par l’instructeur Carlos « Gaiola » FIGUEIRA du groupe MALUNGOS. Dés l’âge de 14 ans, il est plus intéressant pour eux de suivre le cours pour les adultes.

Horaires enfants 2017-2018:

– Mercredi à Salies de 14h à 15h
– Mercredi à DAX de 17h à 18h
– Vendredi à Orthez :  de 18h à 19h

ORTHEZ : salle Albert PIQUEMALE – CASTETARBE
SALIES DE BEARN :  salle du college Felix Pécault
SAUVETERRE  DE BEARN : Maison des arts
SAINT PALAIS (Aïcirits) : Gymtoki
DAX: Paradis sport et bien etre 19 place du Mirailh

Déroulement des cours:

Les cours se déroulent généralement de la sorte:

Le cours des enfants débute par un volet musical consacré à l’apprentissage des instruments, de leur nom, des rythmes, des paroles des chansons et mélodies qui permettent aux enfants de se familiariser avec la musique de la capoeira.

Cours enfants
Professeur Carlos Gaiola Figueira et ses élèves.

Vient ensuite l’échauffement qui consiste en des mouvements basiques de coordination afin d’aider les enfants à améliorer leur coordination motrice. Ces enchaînements sont présentés de manière pédagogique pour que les enfants comprennent le mouvement sans avoir à réfléchir pour l’exécuter. Ces mouvements sont réalisés de la tête aux pieds, tout d’abord la tête est sollicitée, puis le tronc, les bras et enfin les pieds, ainsi cela permet aux enfants de mieux connaître leur propre corps et d’échauffer chaque membre en développant à la fois l’intelligence musculaire.

Ensuite des séquences de mouvements de capoeira sont présentées par le professeur et réalisées par les élèves sous forme de jeu, ainsi, les enfants apprennent à jouer de la capoeira sans s’en rendre compte. Les mouvements basiques de la capoeira et des acrobaties sont enseignées. A chaque entraînement, les acrobaties dont les enfants raffolent sont réalisées sous la surveillance du professeur. Avant la fin du cours, le professeur invite ses élèves à s’étirer pour développer la souplesse et éviter toute courbature les jours suivants.

A la fin du cours, une roda est organisée durant laquelle les élèves chanteront les chansons de capoeira, joueront des instruments et frapperont dans leurs mains pour encourager ceux qui jouent, ils mettront ainsi en pratique les musiques et mélodies apprises au début du cours.

Inscriptions:

Les inscriptions se font durant toute l’année. Le premier cours d’essai est gratuit.

euillez télécharger la Fiche inscription 2017 et la transmettre au professeur Gaiola avec le certificat médical et le chèque.

A très vite! Axé!!

Les spectacles

Spectacle Moun du Brasil
Les spectacles

L’association MALUNGOS LANDES BEARN organise à votre demande des démonstrations et initiations à cet art martial brésilien qu’est la capoeira et au maculêle, véritable danse guerrière traditionnelle, à destination d’établissements sociaux culturels (ècoles, centres aérés, MJ, établissements sportifs… ).

Nous proposons également des démonstrations de capoeira, maculêle et des initiations aux danses brésiliennes (samba, forro) à l’occasion d’un mariage, enterrement de vie de jeune fille/garçon, Comité d’Entreprise, fêtes, événements sportifs, Bar/restaurant/Discothèque.. Ambiance garantie!!

Spectacles de danses et de musique

Spectacle Moun du BrasilL’association vous propose des démonstrations et spectacles de musique et danses typiques brésiliennes. Lors des spectacles, une initiation aux danses et à la musique brésiliennes est réalisée de manière interactive avec le public présent dans une ambiance agréable et festive. Le professeur Carlos FIGUEIRA possède une grande expérience en danse et en organisation d’évènements qui lui permet avec facilité de rassembler et de motiver le public à participer à ces activités. Il ne s’agit pas seulement d’un spectacle mais plutôt d’un moment inoubliable pour tous les spectateurs et participants.

Durant ce genre d’évènements est généralement proposée une initiation au forro et à la samba (d’autres danses peuvent aussi être présentées selon vos besoins). Le forro est une danse brésilienne sensuelle qui se danse en couple. La célèbre et appréciée Samba est la danse nationale du Brésil. Son rythme entrainant est le symbole de la fête, de l’exubérance du Carnaval de Río et de ses écoles qui défilent chaque année dans le sambodrome de la ville. De par sa nature c’est une danse qui comme le Forro transmet beaucoup de joie tant aux spectateurs qu’aux danseurs.

Spectacles de Capoeira y Maculele

La capoeira est un art martial brésilien dans lequel se mêlent de manière trés intense la danse, la musique. Les sauts acrobatiques et le jeu effectués au rythme des percussions par les capoeiristas capteront à coup sûr l’attention du public. Si vous ne connaissez pas la capoeira et souhaitez en savoir plus, nous vous invitions à cliquer sur ce lien.

Spectacle MaculeleLe maculele appelé aussi « Danse des bâtons » est une danse typique brésilienne d’origine africaine qui met en scène un combat de guerriers. Cette danse d’expression corporelle est étroitement liée à la capoeira, se pratique également dans une ronde où des chants rythment les pas des danseurs au son des percussions. Les danseurs en tenue traditionnelle (jupe en paille) tiennent dans chaque main un bâton court qu’ils entrechoquent, frappent au sol, ou cognent contre ceux du danseur d’en face.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les types de spectacles et démonstrations que nous proposons, nous vous invitons à prendre contact avec notre association à travers le formulaire de contact. Veuillez préciser le type d’évènement que vous comptez organiser et les prestations désirées.

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez contacter l’instructeur Carlos « Gaiola »FIGUEIRA au 06.67.55.42.34
ou par mail à l’adresse suivante:
contact@capoeiralandesbearn.com

 

 

 

L’origine de la capoeira

L'origine de la capoeira
L'origine de la capoeira

Il est très difficile de décrire en détail la naissance de cet art martial puisqu’il est né dans la clandestinité et donc n’a laissé quasiment aucune trace pour raconter son histoire. Certains voient la capoeira comme totalement africaine car tout ce qui la constitue aurait existé, sous une certaine forme en Afrique. D’autres pensent qu’elle est totalement brésilienne puisque née sur le territoire du Brésil bien qu’ayant pour créateurs des esclaves venant d’Afrique.

Cependant la version la plus communément admise est qu’elle est afro-brésilienne, créé au Brésil plus précisément au nord-ouest du Brésil par des esclaves africains. Le Brésil aux alentours du XVI siècle s’était converti en une des destinations américaines pour les captifs africains, les esclaves étaient vendus et conduits pour travailler dans des plantations de canne à sucre et de cotons.

Mestre Pastinha

Photo de Mestre Pastinha

Les esclaves africains ont emmenés avec eux leurs traditions culturelles et religieuses sur ce nouveau continent. La capoeira a été créée sous la forme d’une danse, d’un jeu, pour dissimuler le fait que les esclaves se préparaient à se rebeller contre leurs maîtres . Ainsi quand les maîtres approchaient, le caractère martial était déguisé par la musique et les chants, le combat se transformant en une sorte de danse, de jeu agile qui trompait leur méfiance et les empêchaient de voir le caractère belliqueux de la capoeira. C’est ainsi que la capoeira est née comme une forme de résistance à l’oppression, un art pratiqué en cachette.

Puis peu à peu, des esclaves se sont enfuis et se sont regroupés dans des refuges secrets appelées « quilombos » où continuait à être pratiquée la capoeira. Suite à l’abolition en 1888, la capoeira continue a être mal vue par la société: les capoeiristas se regroupent en bande, beaucoup d’entre elles criminelles à cause du chômage touchant le pays en crise. La capoeira a donc été associée à la délinquance de l’époque et En 1890 le Brésil pour interdire le mouvement de la capoeira en expansion créa un délit punissant ceux qui se rendent coupable de « capoeiragem » : l’exercice de la capoeira. Quiconque était donc surpris à la pratiquer était emprisonné et pouvait être envoyé aux travaux forcés Elle continuait donc d’être pratiquée de manière clandestine, les capoeiristas se faisaient appeler par leur nom de capoeira.

Au XXème siècle, la capoeira de plus en plus populaire, s’est démocratisée et a gagné en respectabilité notamment grâce au soutien de nombreux artistes, hommes publics brésiliens qui commencèrent à émettre la possibilité d’en faire une manifestations populaires et culturelles brésiliennes reconnues au niveau national.

Mestre Bimba

Photo de Mestre Bimba

Dans les années 30, alors que jusqu’à présent la capoeira s’enseignait dans la rue, la première école de « capoeira régional »a été créée par Mestre BIMBA à Salvador de Bahia. Quelques années plus tard, Getúlio Vargas Président du Brésil après avoir assisté à une présentation de capoeira dont il est sorti impressionné, a déclaré la capoeira comme étant le sport national du Brésil.En 1940, Mestre PASTINHA va créer le courant de la « capoeira angola », qui tend à la conservation de la capoeira traditionnelle. En 1940, la loi interdisant la capoeira a été abrogée.

De nos jours, avec l’essor de la capoeira, le Brésil a vu apparaître de nombreux groupes partout sur le territoire. A partir des années 70, les maîtres, professeurs se sont installés dans le monde entier. Elle séduit beaucoup de personnes attirées par son côté spectaculaire, sa musicalité et l’énergie qui est dégagée lors de ses représentations. Aujourd’hui,la capoeira se pratique donc comme un sport mais qui se transmet de génération à génération. Ceux qui la pratiquent apprennent à maintenir vivant l’esprit qui vit dans ce sport rituel depuis sa création. C’est pourquoi la capoeira ne se pratique pas seulement dans un but physique, mais surtout pour maintenir un esprit vif et intelligent.

La capoeira, c’est quoi?

La capoeira, c'est quoi?
La capoeira, c'est quoi?

La capoeira est une expression culturelle afrobrésilienne créée au Brésil qui englobe plusieurs facettes. La principale facette est l’art martial, vient ensuite la musique et l’expression corporelle, la facette linguistique et la tradition. Par ces multiples facettes, elle se distingue des autres arts martiaux. Elle se pratique à travers « la roda », une ronde fermée formée par les capoeiristes qui marquent le rythme et décident de l’intensité du jeu. A l’intérieur de cette roda, deux capoeiristes s’affrontent, il s’agit d’une lutte amicale sans contact à base d’attaques (coups de pieds principalement, mais les coudes, la tête, les genoux et les mains sont aussi utilisés..) esquives, acrobaties, le tout au rythme des percussions et du berimbau. Les capoeiristes observant le jeu se limitent à chanter et frapper des mains pour donner de l’énergie à cette roda et aux joueurs.

Les styles de capoeira

Il existe trois styles de capoeira:

La Capoeira Angola

Capoeira Angola est considérée comme étant la capoeira traditionnelle, se joue à un rythme assez lent, au sol et plus prés du partenaire que dans la capoeira « régional ». La ruse est particulièrement de mise dans ce style de capoeira, peu d’acrobaties y sont réalisées.

Mestre PASTINHA est considéré comme le fondateur des académies modernes de capoeira angola. Les capoeiristes de angola sont souvent vêtus d’un costume, n’utilisent pas de corde (indiquant leur grade), les « angoleiros » montrent leur habileté en cachant avec malice leurs connaissances et n’utilisent leur savoir que lorsque c’est nécessaire.

Capoeira Regional

La « Regional » es considérée comme capoeira moderne. Elle a été créée par Mestre BIMBA en mélangeant la capoeira angola avec une autre lutte appelée Batuque.
Elle est plus spectaculaire que la capoeira angola, de par son jeu acrobatique plus rapide et athlétique, ses coups rapides, secs et déséquilibrants, marqué par le son du berimbau. On retrouve également la malice utilisée dans la capoeira angola.

Les capoeiristas » regional » sont vêtus d’un pantalon blanc appelé « abada » maintenu par une corde de couleur indiquant le grade du capoeiriste.

Capoeira Contemporánea

La capoeira contemporaine est pratiquée par des groupes utilisant simultanément les multiples styles de capoeira. Les élèves mélangent des éléments de la capoeira Regional y Angola ainsi que d’autres mouvements qui ne peuvent être classifiés dans aucun de ces styles.

L’association Crianças do Brasil

L'association Crianças do Brasil
L'association Crianças do Brasil

En 2012, l’association « Capoeira Malungos Landes Béarn » a créé une nouvelle association appelée « Crianças do Brasil ». L’objectif de cette association est de générer de l’argent qui sera envoyé aux enfants du Brésil se trouvant dans le besoin, n’ayant pas l’opportunité d’étudier ni de se nourrir convenablement, délaissés par le gouvernement et leurs parents qui se trouvent souvent sans recours et sans ressources.

Des voyages au Brésil sont prévus pour mettre en place cette association dont le siège se situera dans la ville où carlos « Gaiola »FIGUEIRA, professeur de l’association « Capoeira Malungos Landes Béarn » a grandi jusqu’à l’âge de 9 ans : Teresina, la capitale de l’Etat du Piaui au Nordeste du Brésil, à l’intérieur des terres où vivent 900 000 habitants. Son choix s’est porté sur cette ville pour des raisons personnelles, sa famille y vivant toujours, mais aussi car contrairement aux grandes villes brésiliennes ou celles se trouvant sur le littoral, peu d’associations d’aide à l’enfance sont présentes dans cette ville.

A terme, Carlos « Gaiola » FIGUEIRA souhaiterait y fonder une école associative dans laquelle les enfants des rues de Teresina auraient accès à différents enseignements (danse, capoeira, langues, histoire..) dispensés par un personnel bénévole et peut être aussi créer des correspondances entre les enfants landais, béarnais et les enfants de Teresina afin de développer un partage entre nos deux cultures.

La capoeira: Pour qui? Pourquoi?

Bienfaits de la capoeira
Bienfaits de la capoeira

Entre danse et sport de combat, la capoeira est une activité physique qui puise ses racines dans les esclaves angolais conduits au Brésil pour travailler dans les plantations de canne à sucre. Clandestinement, comme résistance à l’oppression, ils ont créé cette danse gestuelle. Aujourd’hui la capoeira est considérée comme faisant partie de la culture brésilienne et se pratique comme activité sportive dans le monde entier.

La capoeira se pratique à 2 personnes, face à face, qui évoluent au milieu d’une ronde appelé « la roda » formé par le reste des capoeiristes qui encouragent par des chants et des rythmes traditionnels les deux joueurs. Les danseurs livrent un combat avec les pieds et les mains (coups de pieds, acrobaties, esquives)au rythme du berimbau, de l’atabaque et du pandeiro.La « ginga » est le mouvement de base de cet art martial. Ceux qui jouent de la capoeira « os capoeiristas » travaille leur souplesse comme un art. Les mouvements de la capoeira imitent ceux des animaux: ils esquivent, contrattaquent, utilisent la ruse..

La capoeira est un art martial extrêmement complet, qui vous permettra au-delà des bénéfices physiques évidents, de vous familiariser avec la culture brésilienne à travers notamment d’autres danses telles que le maculêle et la samba de roda auxquelles vous serez sûrement initiés au cours de l’année, l’utilisation d’ instruments musicaux brésilien (pandeiro, atabaque, berimbau, agogo) et l’apprentissage du portugais.

Qui peut pratiquer la capoeira?

Tout le monde ! Il est important de mentionner que la capoeira s’adapte aux capacités physiques de chaque capoeiriste, c’est donc une activité praticable par n’importe qu’elle personne et à tout âge, du jeune enfant à la personne d’un âge avancé.

Pas besoin donc d’être un athlète confirmé, doté d’une grande souplesse et de surcroît musicien, tout ceci se travaille et viendra petit à petit.

Bienfaits de la capoeira

La capoeira est une activité complète alliant la défense personnelle et l’entraînement physique accompagné de musique, le tout avec un aspect ludique.
Ses bienfaits sont nombreux, cet art martial est bon pour le corps et l’esprit. Ceux qui jouent de la capoeira « os capoeiristas » travaille leur souplesse comme un art.

Pratiquer la capoeira améliore la condition physique générale et contribue à développer les qualités physiques suivantes:

  • Force
  • Équilibre
  • Résistance musculaire et cardio-respiratoire
  • Rapidité
  • Dextérité
  • Souplesse
  • Coordination motrice

La capoeira exerce aussi une influence non négligeable sur les aspects cognitifs et affectifs du capoeiriste:

  • Stimulation de la perception, de la maitrise de soi et de la créativité.
  • Augmentation de la concentration, du courage et de la « malandragem » (ruse, malice).
  • Réduction du stress et augmentation de la confiance en soi.
  • Apprentissage de la discipline: La capoeira est un sport qui exige un haut degré d’engagement plus on avance dans sa pratique.

La capoeira est plus qu’une simple activité sportive, c’est un véritable art de vivre qui se fonde sur les traditions culturelles du Brésil et vous permettra ainsi d’en découvrir divers aspect et peut être même d’apprendre le portugais notamment à travers l’apprentissage des chants.